Maintenance et dépannage

Les contrats de maintenance concernent l’ensemble des fermetures électriques en mode automatique ou par commande maintenue.
Par confort et par souci de longévité de matériel, les particuliers peuvent y souscrire, via une société qualifiée.
En revanche à partir du moment où les installations sont dans des zones publiques, collectives et/ou des lieux de travail, il y a une obligation légale d’entretien et suivi des installations, 1 visite de maintenance annuelle ou semestrielle selon les recommandations du fabricant et l'utilisation de l'installation.
SCIENTELEC, vous propose à chaque équipement un contrat d’entretien adapté.
Les opérations effectuées à chaque visite sont conformes aux normes et décrets en vigueur pour les lieux d’habitation collectifs, les lieux de travail, etc.

  • NORME*  EN 13241-1 qui prévoit une maintenance semestrielle ou annuelle, selon les recommandations constructeur, sur tous les ouvrants automatiques et motorisés, les barrières levantes étant depuis 2006 intégrées dans cette obligation.
  • NORME* NFP251362 DU 5 OCTOBRE 1992

Article L 125-5 de la Loi n° 89-421 du 23 juin 1989 et article R 125-5 du décret n° 90-567 du 5 juillet 1990

 

Les visites de maintenance comprennent :
 

  • Le nettoyage, graissage, réglage des organes mécaniques, électriques, électroniques nécessaires au bon fonctionnement dans des conditions normales de sécurité.
  • Le contrôle de l'état de l'efficacité des éléments liés au bon fonctionnement et à la sécurité.
  • La fourniture des produits de lubrification et de nettoyage nécessaire à un bon fonctionnement.
  • La Gestion des fiches de maintenance et de dépannage par GMAO avec transmission des rapports en format numérique.
  • L’entretien ne comprend pas la réparation ou le remplacement des pièces consécutives à des actes de vandalisme. .
  • L'entretien porte sur les éléments suivants:
  • Le tablier
  • Les éléments de guidages (rails, galets...)
  • Les articulations (charnières, pivots...)
  • Les fixations.
  • Les éléments de transmission du mouvement.
  • Les motoréducteurs, pompes ou compresseurs. . Les chaînes, câbles, courroies.
  • Les fins de course. .
  • Les organes de commande.
  • Les organes de sécurité des personnes.
  • Le limiteur d'effort.
  • L'armoire de commande.
  • L'équilibrage (contrepoids, ressorts).   
  • Le débrayage manuel.
  • La signalisation (visualisation et marquage au sol).
  • La propreté de l'ensemble de l'équipement

L'entretien défini est exécuté au cours des visites périodiques à raison de deux visites par an
 

La visite semestrielle comprend systématiquement :
 

  • La vérification du bon fonctionnement des dispositifs de sécurité des personnes (lames palpeuses, pressostats, cellules photoélectriques, etc.)
  • La vérification du bon fonctionnement du débrayage manuel
  • La vérification du bon fonctionnement du limiteur d'effort
  • La vérification des articulations (charnières, pivots...)
  • La vérification des cycles de fonctionnement dans les zones d'accostage
  • La vérification du bon fonctionnement et de l'état de la signalisation (feux clignotants orange, éclairage et matérialisation au sol de l'aire dangereuse de mouvement)
  • La vérification des éléments de transmission du mouvement (bras articulés, câbles, chaîne, courroies.. .)
  • La lubrification et les réglages nécessaires au bon fonctionnement
  • La vérification de l'opérateur (motoréducteur électrique, opérateur électrohydraulique)
  • Un examen général du fonctionnement de la porte.    .


À raison d'une visite sur deux, il sera procédé aux vérifications complémentaires suivantes

  • La vérification du verrouillage de la porte
  • La vérification des éléments de guidage (rails, galets...)
  • La vérification des organes de commande et télécommande
  • La vérification des systèmes d'équilibrage (contrepoids, ressorts...)
  • La vérification de l'armoire de commande et de ses composants
  • La vérification de la fixation de la porte
  • La vérification du fonctionnement du système empêchant la chute du tablier
  • La vérification de l'état des peintures et de la corrosion.


Toutes les interventions (visites périodiques, travaux divers et dépannages) seront consignées dans le livret d'entretien.
Il y sera indiqué la nature de l'intervention, la date et le nom de la personne qui est intervenue.

Le contrat d’entretien ne concerne pas les fixations à la maçonnerie, ni la serrurerie, ni l'alimentation électrique. Il ne concerne que l'automatisme.
 

*ARRÊTÉ DU MINISTÈRE DU TRAVAIL DU 21 DÉCEMBRE 1993

Contactez Nous

Partenaire
FAAC Automatismes et Contrôles d'accès partenaire de SCIENTELEC

Solutions d'automatismes à usage domestique, collectif et industriel, depuis 1965.